Laxatifs versus irrigation colonique

                                                 LES LAXATIFS IRRITENT L'INTESTIN

L'emploi de laxatifs ne résout aucun problème de constipation, et bien au contraire l'aggrave en créant très rapidement un état de dépendance. Si la prise de mucilages constitue un moindre mal, les purgatifs tels que tisane au séné, à la bourdaine, le chlorure de magnésium et autres suppositoires à l'extrait de bile entraînent deux inconvénients majeurs:

                        1/ Un appel d'eau dans le tube intestinal, ce qui conduit à une débâcle aqueuse faite de selles liquides, le plus souvent irritantes. Cela s'accompagne d'une fuite d'oligo-éléments et de sels minéraux. A la suite de ces inflammations répétées, il se crée un état de dépendance connu sous le nom de "maladie des laxatifs", et la muqueuse intestinale devient noire (mélanose colique).

                        2/ Cet appel d'eau intra-intestinal est provoqué par un état d'inflammation et d'irritation de la muqueuse intestinale du à l'emploi du laxatif, dont l'utilisation répétée va favoriser l'apparition d'une autre maladie de l'intestin: la colite spasmodique. Il s'agit d'une alternance de constipation et de diarrhée, accompagnée de douleurs spasmodiques, et de ballonnements.

Dans ce contexte, seul le jeûne, les lavements doux (ou une séance d'irrigation colonique, qui est beaucoup plus douce) bien conduits, et une correction de l'alimentation, vont pouvoir mettre fin à ce déséquilibre. De plus, les lavements agissent immédiatement, et favorisent un mécanisme d'élimination physiologique.


Ne remplace pas, ne peut en aucun cas remplacer une consultation médicale.